Comment respirer quand l’air est gris ?

Art

« Pourquoi il a pas de chaussures le monsieur ? C’est quoi un terroriste ? Mais pourquoi elle pleure la dame ? Et pourquoi papa il est fatigué quand il rentre le soir ? »

Que répondre à cela ? Qu’on vit dans un monde de fou, où tout le monde court et personne ne se regarde ? Qu’avant il y avait partout des champs, des montagnes et des arbres mais qu’ils ont du tout raser, car, tu comprends mon chéri, il y a des tours à la place qu’on a bâtit... Tu sais mon grand, c’est ça la vie maintenant. C’est là toute l’histoire, tout le combat de Millo, Francesco Camillo Giorgino de son vrai nom. L’italien, street-artiste dénonce sur les murs immenses des villes à quel point c’est dur de grandir dans notre monde tellement dense et étouffant. Tout cela avec un point de vu enfantin, qui rend les choses évidemment plus belles.

Untitled-2-Millo-2013

Twister-Millo-2013

Des chefs d’œuvres quasi-monochromes qui nous donnent à réfléchir, gratuitement, sur l’héritage qu’on laisse à nos petits, et ce que l’on peut infliger aux âmes de 8 ans qu’on garde en nous, les grands.

slide_395598_4852332_free

millo-street-art-4

millo-7-tt-width-620-height-833-crop-1-bgcolor-000000-except_gif-1

corso-palermo2-light

08-millo-torino 06-millo-torino

En 2014, Millo a remporté le « Arte in Barriera »- le B.Art et a ainsi repeint 13 murs de la ville de Turin. Il a également livré sa poésie à Londres, Florence, Luxembourg, Rio de Janeiro et même chez nous, à Paris.

Raphaëlle Dupire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


neuf − = un

Vous aimerez aussi

Must have

K-WAY x IKKS

Mode

Ce printemps, l’indispensable Claude 2.0 de K-WAY se fait pimper par IKKS. Après Marc Jacobs,  Maje, Petit bateau, Colette ou encore l’Éclaireur notre marque préférée de coupe-vent donne enfin l’exclusivité à… lire la suite