On vous explique la réforme scolaire

Décryptage

Ça y est, elle a pointé le bout de son nez… Aujourd’hui, c’est la Rentrée. Les vacances semblent déjà bien loin, les cartables sont bouclés et les kids traînent des pieds… Et nous aussi, on doit bien l’admettre.

On ne va pas vous laisser comme ça avec le moral dans les chaussettes, après tout la rentrée c’est sympa, plein de nouveautés et c’est aussi l’heure des grands changements ! En parlant de changements, on a d'ailleurs beaucoup entendu parler ces derniers temps de « La réforme des programmes » (à lire avec la voix de Dark Vador ba oui ça fait toujours un peu peur ces réformes). Si certains d’entre vous se sentent un peu perdus, voir complètement dépassés, pas de panique, car aujourd’hui on va vous donner un petit coup de main pour comprendre tous ces changements dans la scolarité de vos kids, pour cette année 2016-2017.

Un grand merci au Monde qui nous a bien aidé à y voir plus clair ! Voilà un petit récap' des points essentiels à retenir de cette réforme.

groupe-d-enfants-a-l-ecole-10932248kodjd_opt-2

Des nouveaux programmes pour toutes les classes

Le changement majeur de cette réforme réside dans la nouvelle organisation des programmes scolaires. Ceux-ci sont aujourd’hui conçus par cycles de trois ans : du CP au CE2, du CM1 à la 6e et de la 5e à la 3e. L’idée est de permettre aux élèves d’assimiler progressivement un savoir. La ministre de l'éducation insiste sur le fait qu'on donne aux élèves les « fondamentaux » tout en mettant l’accent sur « lire, écrire, compter et penser ». Par exemple, du CP au CE2, les instituteurs doivent aujourd'hui mettre en place des séances quotidiennes d’écriture et de calcul mental. L'apprentissage de la première langue démarre en CP, au lieu du CE1 jusqu'alors. Parmi les nouveautés, enfin, à la fin de chaque cycle (CE2, 6e et 3e) un bilan par compétences sera effectué en classe. 

10212043-les-bracelets-de-couleur-pour-recompenser-la-bonne-conduite-des-collegiens-font-polemique_opt

Du changement au collège

Annoncée au printemps 2015, la réforme du collège a suscité de nombreux débats… Mais en fait, en quoi consiste-t-elle ? Les horaires sont plafonnés à 26 heures par semaine pour les élèves. Le temps restant sera donc réservé au travail en petits groupes, à de l’accompagnement personnalisé (destiné à tous les élèves) et à des enseignements pratiques interdisciplinaires. Derrière ce terme barbare, un anagramme bien plus simple : les EPI. Ils permettent aux enseignants de mener avec leurs élèves des projets associant au moins deux matières différentes au sein d’un même cours. Ces derniers deviennent obligatoires, à raison de deux heures par semaine en 5e et 4e, trois heures hebdomadaires en 3e. Pour les collégiens, l’autre changement majeur est linguistique, ils apprennent une deuxième langue vivante dès la 5e (jusqu’ici, ils la débutaient en 4e). De plus, après de nombreuses manifestations, la suppression d’une partie des classes bilangues (avec apprentissage de deux langues dès la sixième) est maintenue, ainsi que des sections européennes. Pour les langues anciennes, comme le latin et grec qui ne concernaient que 20 % des élèves, elles sont remplacées par un EPI « langues et culture de l’Antiquité » ainsi qu’un « enseignement de complément » pour les volontaires (1 heure hebdomadaire en 5e, 2 heures en 4e et 3e, contre 2 heures puis deux fois 3 heures pour l’option).

7777331323_des-collegiens_opt

Un nouveau brevet des collèges

Premier grand examen des jeunes français, le brevet des collèges représente un réel tournant dans la scolarité d’un enfant. Bien que le fond reste toujours le même, il a lui aussi pris un coup de neuf cette année. Il se découpe désormais entre une partie en contrôle continu sur l’acquisition du socle commun, une épreuve orale et deux épreuves écrites au lieu de trois auparavant. La première portera sur les mathématiques, la physique-chimie, les sciences et vie de la terre et la technologie, la deuxième sur le français, l'histoire-géographie, l’enseignement moral et civique. Une « cérémonie républicaine » de remise du diplôme est créée.

numérque_opt

Un plan pour le numérique

Les élèves de cinquième d’un quart des collèges disposeront d’une tablette ou d’un ordinateur portable, avec l’objectif que tous les collégiens soient équipés dans les trois ans à venir. Mille huit cents écoles sont également dotées à cette rentrée d’équipements numériques mobiles. Un nouveau livret scolaire unique numérique (LSUN) sera accessible en ligne du CP à la 3e, mais le livret papier demeure.

La sécurité au cœur de la vie scolaire

En plus des mesures prises après les attentats de novembre 2015, qui sont renouvelées, tous les établissements scolaires se voient dans l'obligation d'effectuer trois exercices de simulation par an, dont l’un d’attentat-intrusion. De plus, les élèves seront sensibilisés aux gestes de secours, dès la maternelle. Un vrai plus pour les élèves délégués, qui au collège et au lycée, pourront bénéficier d’une formation aux premiers secours en vue d’obtenir le certificat de compétences de citoyen de sécurité civile (PSC1, soit huit heures de formation) De quoi les motiver à se présenter à l'élection!  Et tous les élèves de 5e auront au moins bénéficié du module de sensibilisation aux gestes qui sauvent (une formation courte de deux heures), contre seulement 30 % actuellement.

Plus de profs !

Pour des classes moins surchargées et pour répondre aux besoins de tous les établissements, de nombreux postes de profs sont créés pour cette rentrée. Dans le public sont créés plus de 3 000 postes d’enseignants en primaire, et plus de 2 500 dans le secondaire. La ministre Najat Vallaud-Belkacem assure que la promesse des 60 000 créations de postes durant le quinquennat sera tenue.

Premières grèves annoncées 

Tous ces changements amènent pas mal d'incertitudes et de mécontentement, et notamment de la part des enseignants. La majorité des syndicats se dit en désaccord avec ces réformes, le changement des programmes et la surpopulation des classes qui ne s'amenuise pas malgré les créations de postes. Selon eux, la coupe est pleine et l'un des autres problèmes qu'ils soulèvent est le fait que tous les nouveaux enseignants n'ont été formés que sur les anciens programmes… Un préavis de grève à d'ores et déjà été déposé pour le 6 septembre. 

Alors, cette fois c’est un peu plus clair ?

Si vous voulez avoir un peu plus d’infos, lisez ce récap du Ministère de l’éducation national, ou cet article du Monde. 

Images DR 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


un − un =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vous aimerez aussi

Must have

Baby, Lite my ride

Chaussures

La marque de chaussures incontournable de toutes les familles, Crocs, présente pour la rentrée la collection LiteRide™, une nouvelle génération de chaussures alliant  confort et style, disponible dans une large … lire la suite