Dix choses à faire à… Marseille

Où emmener ses enfants ? Comment déjouer leurs caprices et leur envie de rentrer à la maison pour se vautrer devant Gulli ? La capitale européenne de la culture (et de la bouillabaisse) ne manque pas de ressources.

1.Sublimer les dimanches
Pour le brunch du dimanche matin, ne perdez pas de temps. Filez au Mama Shelter, plongez les pieds dans l’eau, puis régalez-vous. Rien ne dit que vous ne passerez pas la journée, et peut-être la nuit, ici même, en se la coulant douce, un peu comme chez vous. Et un peu comme chez nous… Car c’est officiel : pendant tous les dimanches de juin, Doolittle s’installe au Mama Shelter pour des brunches à ne pas manquer. Bonne humeur, super buffet et coloriages OMY garantis. 64 rue de la Loubière.

1mama

2. Apprendre (et boire aussi)
Comme le Vélodrome, le Vieux-Port, la Bonne Mère, Chez Michel ou les Baumettes, La Boîte à Histoires est une institution de Marseille. Dans cette réjouissante librairie pour enfants, des activités manuelles sont organisées tous les quinze jours autour d’un goûter-apéro. 31 cours Julien.

2-_boite_a_histoires

3. Prendre Marseille de haut
Grimpez au 9e étage de la Cité Radieuse et ayez la ville à vos pieds. Puis partez visiter le 3e et 4e étage de la bâtisse signé Le Corbusier, et faites un saut dans les années 50. Alors, ce n’était pas mieux avant ? 280 Boulevard Michelet.

3-cite_radieuse

4. S’empiffrer
Une envie de cupcakes délicieux, de smoothies rafraichissants, de tartes succulentes, de friandises coupables, de lunch boxes à emporter ou à déguster sur place ? Direction Minoofi Bakery. Vos papilles vous diront merci. 104 rue Paradis.

4-minoofi

5. Rester éthique
Chez Duneha, les pièces de déco signées de designers marseillais sont belles, et elles ont un sens. Ici, tout est éthique et a un enracinement local. Les recettes des goûters régulièrement organisés ici sont même reversées au profit d’associations caritatives. 39 boulevard Edouard Herriot.

5-duneha

6. Souffler un peu
Coogee vient d’ouvrir et c’est une aubaine. Pendant que les enfants joueront à la Playstation sur une petite télé, vous pourrez souffler devant des muffins sucrés ou salés et un café 100 % marseillais. Merci qui ? Merci Coogee. 100 Boulevard Baille.

6-coogee

7. Se meubler avec goût
A Saint-Barnabé, le quartier familial de la ville, on fait ses emplettes chez Plûm, une boutique dans l’air du temps, entre design et romantisme. Et on achète quoi chez Plûm ? Les produits de chez N°74, Rose Minuscule, Zü, Laurette et aussi des marques nordiques aux noms complexes mais avec des articles si raffinés …49, rue Montaigne.

7-plum

8. Prendre la navette
Les navettes ? C’est une spécialité de la ville. Longtemps, ces petits gâteaux secs en forme de barque étaient même censés protéger les gens de la mer. Aujourd’hui, on sait que les gilets de sauvetage sont bien plus efficaces, mais rien n’empêche de se gaver de navettes. Surtout s’ils viennent de la boulangerie historique de la Rue Sainte. 136 rue Sainte.

8-navettes

9. Se cultiver aussi
Dans la Friche Belle de Mai, des artistes internationaux vivent ensemble, un street park accueille les ados, des expositions sont régulièrement organisées et les festivals de musique envahissent les lieux. Immanquable, donc. 41 rue Jobin.

9-friche_belle_de_mai

10. Acheter un pot de chambre
Rue des Récolettes, sur deux étages, s’étend la Maison Empereur. Quésaco ? La plus grande et la plus chic quincaillerie de la ville, créée en1827. Et alors ? Et alors, vous n’avez pas besoin d’un pot de chambre émaillé, d’un moule à gâteaux, de vieux jouets en bois ou de paniers provençaux ?4 Rue des Récolettes.

10-maison_empereur

Texte et photos Evane Haziza-Bonnamour.
City Guide paru dans le Doolittle n°15 "Pourquoi font-ils autant de bêtises ?"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


+ neuf = quinze

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vous aimerez aussi

Must have

Yo-lo

Jeux

Le loto, c’est LE jeu auquel toutes les générations confondues ont déjà joué au moins une fois, c’est ainsi qu’Emilie Top-Labonne, la créatrice, a imaginé, avec la collaboration de … lire la suite