Success Story

Insolite

Moziah Bridges, dit « Mo », est l’un des plus jeunes entrepreneurs américains. À seulement 13 ans, il est déjà patron de sa propre entreprise, qui rapporte près de 200 000 dollars par an. Originaire de Memphis, dans le Tennessee, Mo commence à créer des nœuds papillons au style rétro et à les vendre sur internet. Il a 9 ans.
C’est sa grand-mère, couturière à la retraite, qui lui a appris à coudre et surtout, à garder un look soigné en toutes circonstances.
En 2013, sa société Mo’s Bows avait déjà vendu 2000 nœuds papillons faits main, générant 55 000 dollars de revenus. Pas mal du tout, pour un si jeune garçon.

moziah-bridges-vogue-3sep13-pr_b

 

L’entreprise gagne en notoriété lorsque Mo se fait connaître du grand public en passant sur Shark Tank, une émission de téléréalité américaine diffusée sur le réseau ABC. Le principe est simple : de jeunes entrepreneurs présentent leurs projets à un groupe d’investisseurs qui décident du potentiel de chaque business, en éliminant les candidats ou en leur proposant une offre. Présenté lors de la cinquième saison de l’émission, Mo’s Bows intéresse : Daymond John, l’un des membres du jury, décide de prendre le jeune garçon sous son aile. Gratos. Celui qui est désormais son mentor l’emmène à des événements, lui présente les ténors du marché et lui prodigue des conseils, comme celui d’étendre son activité à la création de cravates plutôt qu’au denim. « John m’a appris à ne pas penser à ce que tout le monde fait, et à rester fidèle à mon image de marque », révèle le jeune businessman.

1-12862384ba

Mo veut marcher dans les pas de son mentor, fondateur de la marque sportswear FUBU : « Je veux détenir ma propre ligne de vêtements d’ici mes 20 ans », dit-il, confiant. Et en effet, l’adolescent maîtrise bien son affaire : ses accessoires de mode se vendent désormais chez Neiman Marcus, un groupe de magasins dédiés au commerce de luxe, sortes de Galeries Lafayette outre-Atlantique. « Je n’ai jamais pu approcher Neiman Marcus avec aucune de mes marques », confie Daymond John au site Business Insider, « et il suffit d’un enfant de 12 ans pour que Neiman Marcus m’appelle ! ». L’élève a dépassé le maître. Mais il continue à apprendre de lui : John lui a également enseigné l’importance de donner en retour lorsque l'on connaît le succès, c’est pourquoi Mo a décidé de lancer, une fois par an, un modèle de nœud papillon dont la totalité des bénéfices seront utilisés pour aider des jeunes défavorisés à partir en colonie de vacances. Le petit Moziah n’a pas oublié d’où il vient, et il est très fier d’apprendre que son expérience influence positivement ses jeunes amis.

Mo - copie

 

Aujourd’hui, à 13 ans, Mo dirige 7 employés, dont sa grand-mère, et sa mère, qui veille tout de même à ce que son fils reste à l’école : « Mo est le patron de l’entreprise, mais c’est moi la patronne de Mo», dit-elle.

Source : Business Insider
Nœuds papillons en vente sur le site de Mo’s Bows. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


+ cinq = quatorze

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vous aimerez aussi