Des poupées noires historiques

Le grand jeu

Avec notre nouveau numéro « Le grand jeu », Doolittle décrypte le jeu sous toutes ses coutures. Car souvent, les jouets ne sont pas de simples objets de divertissement : ils sont le reflet d’une époque, d’une société ou d’une culture.  C’est ce que montre « Black Dolls », la collection de près de 200 poupées noires de Deborah Neff, exposée du 23 février au 20 mai 2018 à La Maison Rouge.


Créées par des femmes afro-américaines, les poupées en tissu, en bois et en cuir sont d'inestimables archives de la période de l’avant-Guerre de Sécession au milieu du XXe siècle. Fabriquées par les nourrices pour les enfants dont elles avaient la charge ou par des mères pour leurs propres enfants, elles sont accompagnées par 80 photographies d’époque et expriment un message de résistance contre la violence de l'esclavage et de la ségrégation que les femmes noires subissaient au quotidien. 

_DSC951810247-min

© Marc Domage

_DSC952510248-min

© Marc Domage

_DSC952810250-min

© Marc Domage

Grâce à un travail méticuleux de 25 années de la part de la collectionneuse Deborah Neff, ces anonymes voient aujourd’hui leurs ouvrages élevés au rang de pièces artistiques à portée politique, et sont exposées pour la première fois en dehors des Etats-Unis. La poupée noire, tantôt miroir des stéréotypes racistes, tantôt réplique du poupon européen teinté en marron, reste un enjeu très actuel puisque la plupart des poupées commercialisées sont encore bien souvent blanches, avec des pommettes roses et des boucles blondes. Dès les années 1840, les communautés afro s'efforçaient pourtant de concevoir des jouets à l'image de leur beauté et de leur pluralité, auxquels leurs enfants pouvaient s'identifier. 

En écho à cette exposition passionnante, le service de collection des films du Centre Georges Pompidou s'est associé à la commissaire Nora Philippe pour organiser un cycle de séances autour des représentations des femmes afro-américaines. Il est encore temps de participer à la dernière, qui aura lieu mercredi 21 mars et sera présentée par l'historienne de l'art Anne Lafont

Exposition "Black Dolls" à La Maison Rouge jusqu'au 20 mai 2018. Plein tarif : 10€, gratuit pour les enfants de moins de 13 ans. Toutes les informations pratiques concernant l'exposition et les projections sont disponibles sur le site de La Maison Rouge 
Pour tout savoir sur le grand jeu, rendez-vous en kiosque ou sur la boutique So Press pour vous procurer sans plus attendre le Doolittle n°3 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


un + = huit

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vous aimerez aussi

DIY

Les kits de cuisine Marlette

Loisirs

Avec Marlette, les préparations bio pour cuisiner de bons gâteaux en un clin d’œil, les kids mettent la main à la pâte à l’aide du nouveau coffret Mes premières recettes ! Un boîte gourmande contenant … lire la suite

Bons plans

La glace à la française

Food

Avis aux familles en vadrouille à Paris et aux juilletistes déjà rentrés de vacances : il est encore temps de faire une pause goûter au kiosque à glaces Louise, installé jusqu’à la fin de l’été au … lire la suite

Société

L’enfance bilingue

Education

Dans son ouvrage Comprendre et accompagner l’enfance bilingue, le médecin Franck Scola s’adresse aux familles, enseignants et professionnels de la santé et de la petite enfance pour les aider à accomplir … lire la suite